UNCP UNCP
L'UNCP est le syndicat professionnel des coureurs cyclistes français.
Créé il y a plus de 60 ans, il a pour vocation la représentation des coureurs et la défense de leurs intérêts collectifs et individuels.
contact@uncp.net . Comité Directeur . UNCP B.P 36 – 38352 LA TOUR DU PIN
> Actualités > Le billet de Marc Fayet > Quand les ailes de la Colombe survolent le Ventoux << Retour

Dernières actualitésLe billet de Marc Fayet

Le regard et la plume de Marc Fayet

Quand les ailes de la Colombe survolent le Ventoux


Ici la course débute la veille, au moment même où sur la route qui nous mène à Vaison la Romaine on commence à voir surgir les pentes de cette montagne mythique. On ne peut s'empêcher de penser à demain car on sait que là est le décor principal, le lieu unique de la journée de vélo à venir. Rarement coureurs et suiveurs n'ont ce privilège, celui de se trouver au pied du défi du lendemain et d'en admirer tous les contours qui offrent autant de fascination que d'appréhension. Cette émotion doit être assez similaires à celle des Alpinistes qui au pied d'un grand sommet voient l'objectif à atteindre et anticipent déjà la douleur mais aussi l'excitation qui sera la leur, s'ils y parviennent. J'imagine que les coureurs arrivés dans leurs hôtels environnants et qui tous doivent offrir une vue sur ce qu'on appelle communément le Mont chauve, doivent avoir ce sentiment fait d'envie et de crainte. Je pense que comme moi, avant de se mettre au lit, ils ont admiré une dernière fois dans la nuit la silhouette de ce géant de Provence en lui promettant d'être digne de lui et de son histoire surtout qu'ils auront à l'embrasser deux fois. Dès le réveil nous avons eu la chance de découvrir un ciel bleu et le sommet blanc inimitable de la montagne à la tête pelée, comme si elle s'était faite une toilette dans la nuit pour se montrer rayonnante, éclatante, accueillante et presque accessible, prête à recevoir la visite de toute cette caravane de passionnés unis pour une des nouvelles épreuves les plus séduisantes du calendrier français et donc être à la hauteur de ses 1910 mètres pour la troisième édition du CIC Mont Ventoux Dénivelé Challenge. L'événement a eu lieu, j'oserai même dire le miracle tant tous les ingrédients d'une belle journée étaient réunis. Un public présent, des suiveurs heureux, des organisateurs scrupuleux et des coureurs fébriles, toute l'électricité suffisante pour faire ce de Mardi 8 Juin une date inoubliable.

Elle le fut à plus d'un titre, ne serait-ce que pour les échappés matinaux, des impatients avec des étoiles dans les yeux, dont les derniers rescapés eurent le privilège de gravir en tête la première ascension et principalement ce Quentin Pacher qu'on commence à croire increvable, à moins qu'il soit tout simplement capable d'aller au plus loin de lui-même et c'est dire à quel point il ne se connait pas et qu'on le reconnait pour ça. Il faisait honneur à ce challenge Vauclusien, une merveille d'organisation et de beauté. Le moment ultime fut la vue des gorges de la Nesque qui avaient de quoi crever l'écran tant leur beauté était d'une pureté parfaite, traversée par une route fraîchement recouverte et qui flattait les roues des coureurs qui pouvaient encore de demander à cet instant, s'ils n'étaient pas en vacances… Mais ce n'était qu'une brève illusion, il fallait rejoindre Sault sans sursauts et débuter la première ascension qu'on dit la moins difficile. Ce qui pouvait sembler vrai puisque tout s'est dessiné dès la deuxième ascension où Quentin Pacher prolongeait seul son rêve ou bien sa torture, mais c'est du côté de Sainte Colombe la bien nommée que la magie finale opéra, lieu propice que choisit à dessein un Colombien, ce Miguel Angel Lopez qui tel un ange de la montagne s'est envolé sans jamais faiblir jusqu'à l'arrivée pour une victoire indiscutable et impeccable. Cette épreuve n'est encore une enfant car elle n'a que trois ans d'existence et se conduit déjà comme une grande personne qui sait ce qu'elle veut, non pas par caprice mais par simple ambition et il en fallait pour dompter cette montagne captivante. Son approche et son apprivoisement restent un challenge pour longtemps, mais elle a adoubé Nicolas et Lucie, les parents de la course, les autorisant à gravir ses pourcentages comme tous les échelons faisant de ce challenge qui est un défi un dénivelé de très haut niveau.

De Marc FAYET, comédien, auteur dramatique et metteur en scène français

Chrono En Bref
Vidéos

0:28
Bergerac 30 novembre 2019
Remise des Trophées UNCP et de la Coupe de France FDJ

1:18
Sur la route, respectons-nous !
Sécurité routière cyclisme professionnel

0:37
Isabelle Gélinas
Tête en l'air

0:35
Yvan Le Bolloch
La route est à nous

0:48
Francis Perrin
Rouge de confusion

0:35
Laurent Jalabert
Tête en l'air

0:36
Isabelle Gélinas
Téléfonmania

0:38
Gérard Holtz
Stop ou encore

0:36
Isabelle Gélinas
Gardons nos distances

0:35
Lorant Deutsch
Gardons nos distances

0:37
Jean-Christophe Péraud
Stop ou encore

0:35
Tony Gallopin
La route est à nous

0:34
Pierre Rolland
Tête en l'air

0:46
Nacer Bouhanni
Rouge de confusion

0:34
Samuel Dumoulin
Téléfonmania

0:36
Thomas Voeckler
Gardons nos distances

0:37
Isabelle Gélinas
Stop ou encore