UNCP UNCP
L'UNCP est le syndicat professionnel des coureurs cyclistes français.
Créé il y a plus de 60 ans, il a pour vocation la représentation des coureurs et la défense de leurs intérêts collectifs et individuels.
contact@uncp.net . Comité Directeur . UNCP B.P 36 – 38352 LA TOUR DU PIN
> Actualités > Le billet de Marc Fayet > Des côtes et des pentes avant la Pentecôte, << Retour

Dernières actualitésLe billet de Marc Fayet

Le regard et la plume de Marc Fayet

Des côtes et des pentes avant la Pentecôte,


Pour sa 35ème édition le Tour du Finistère, installé nouvellement dans le calendrier, placé entre l'ascension et la fête des mères - deux prétextes pour ne pas oublier d'où l'on vient et qui l'on est - s'est encore attelé à rendre son parcours encore plus difficile, en dénichant quelques côtes bienvenues pour durcir les jambes et couper le souffle de quelques coureurs contemplatifs et celui des spectateurs sportifs qui tous, une fois encore, vont constater que la Bretagne est vraiment une terre d'accueil pour tous les forçats de l'effort, tous les forcenés de « la beauté pédalière » (Je me permets ce néologisme pour montrer à quel point on manque souvent de vocabulaire pour exalter tous les particularismes de notre sport). En ce samedi 22 Mai qui ressemblait il est vrai à un 22 Octobre, nous n'avons eu qu'à déplorer une fraîcheur inaccoutumée et une humidité au-dessus de sa moyenne, mais bizarrement un temps idéal pour nos coursiers toujours craintifs de devoir affronter les excès du réchauffement climatique, qui semble avoir encore épargné les terres offertes entre Saint-Evarzec et Quimper et la boucle qui les fait fréquenter des bourgades aux noms qui sentent bon l'huile chauffante et le beurre salé comme Gulvain, Gouézec, Pleyben, Landudal, Locronan sans oublier Waterloo, sorte d'intrus pourtant bien accepté puisque ni Napoléon, ni même son fantôme n'est venu y effectuer un pèlerinage pour les 200 ans de la célébration de sa naissance. C'est en rajoutant seulement un S à son nom que Jean-Paul Waterloos son organisateur, s'est imposé sur ce parcours comme l'empereur du Finistère qui n'a pas fini de faire parler de lui et n'aura jamais eu en 35 années de batailles à déplorer une seule défaite. Pas de retraite non plus, ni en Russie, ni par ici et à 77 ans voici qu'animé de la même envie le Waterloos 2021 a réussi le prodige d'obtenir toutes les autorisations pour proposer 196 kms de liberté d'expression, lui si avare en paroles inutiles. Cette année c'est Benoit Cosnefroy, un beau vainqueur au sourire si sympathique, qui aura su pédaler utile et inscrire une nouvelle page Normande de l'histoire de la région Bretonne où, mettant de côté leurs rivalités ancestrales, ils ont l'un comme l'autre sublimé la journée qu'ils ont partagé sans animosité. Ici moins qu'ailleurs l'adversité est tolérée, on ne lui accorde même que peu de crédit et ce n'est pas un virus qui viendra supplanter celui qui règne ici depuis toujours, depuis que la draisienne a fait son apparition sur les chemins de vaches, je veux parler de la contagion permanente de toutes les victimes de l'épidémie d'amour du vélo dont aucun vaccin, aucune décision politique, ne pourra stopper la progression. La coupe de France tient avec le Tour du Finistère, un de ses plus ardents défenseurs et c'est encore un long chemin qu'ils veulent accomplir ensemble pour entretenir ce supplément d'âme bienvenu en cette période de célébration religieuse et tout au long du parcours, frôlant les églises et chapelles qui sont autant de décors bouleversants pour tous les pauvres pêcheurs que nous sommes. Il n'est cependant plus besoin de se revendiquer être un croyant pour croire encore que cette épreuve sera inscrite dans les gênes des générations futures et constituera l'ADN des prochains défenseurs de la cause cycliste Bretonne. A noter que 100% des tests PCR qu'ils soient ceux du public, comme des suiveurs, comme des coureurs se sont révélés positifs… Mais là c'est pour la bonne cause car il s'agit d'un autre PCR, celui qui est l'abréviation de Passion Cycliste Redoutable.

De Marc FAYET, comédien, auteur dramatique et metteur en scène français

Chrono En Bref
Vidéos

0:28
Bergerac 30 novembre 2019
Remise des Trophées UNCP et de la Coupe de France FDJ

1:18
Sur la route, respectons-nous !
Sécurité routière cyclisme professionnel

0:37
Isabelle Gélinas
Tête en l'air

0:35
Yvan Le Bolloch
La route est à nous

0:48
Francis Perrin
Rouge de confusion

0:35
Laurent Jalabert
Tête en l'air

0:36
Isabelle Gélinas
Téléfonmania

0:38
Gérard Holtz
Stop ou encore

0:36
Isabelle Gélinas
Gardons nos distances

0:35
Lorant Deutsch
Gardons nos distances

0:37
Jean-Christophe Péraud
Stop ou encore

0:35
Tony Gallopin
La route est à nous

0:34
Pierre Rolland
Tête en l'air

0:46
Nacer Bouhanni
Rouge de confusion

0:34
Samuel Dumoulin
Téléfonmania

0:36
Thomas Voeckler
Gardons nos distances

0:37
Isabelle Gélinas
Stop ou encore