UNCP UNCP
L'UNCP est le syndicat professionnel des coureurs cyclistes français.
Créé il y a plus de 60 ans, il a pour vocation la représentation des coureurs et la défense de leurs intérêts collectifs et individuels.
contact@uncp.net . Comité Directeur . UNCP B.P 36 – 38352 LA TOUR DU PIN
> Actualités > Le billet de Marc Fayet > Ardèche et Drôme : Deux séductrices pour deux prétendants << Retour

Dernières actualitésLe billet de Marc Fayet

Le regard et la plume de Marc Fayet

Ardèche et Drôme : Deux séductrices pour deux prétendants


Qu'il faisait beau ce week-end, un de ces jours où l'on a tous envie d'être amoureux et puis d'être sur les routes (A deux parce que c'est mieux) surtout si elles relient l'Ardèche et la Drôme, déjà soeurs frontalières et qui grâce à ce week-end cycliste sont devenues des siamoises tant elles sont collées et ne peuvent plus vivre l'une sans l'autre. Grâce à leur gémellité assumée on dirait même qu'elles ont grandi depuis l'année dernière, il faut dire qu'elles ont su faire les yeux doux à quelques groupes sportifs venus pour la première fois juger si leur charme était résistible. De fait il ne l'était pas, ils s'en rendirent immédiatement compte. Comme des amoureux voulant tenter le diable, ils ont alors tout fait pour la conquérir, même s'ils devaient fréquenter le Val d'Enfer à trois reprises, une manière de tester leur résistance à la tentation, celle de séduire cette Faun Ardèche Classic qui ne voulait pas être une fille facile. Mais dans sa dualité toute féminine, dans son plaisir à faire la belle, à se faire désirer, on n'imaginait pas qu'elle lorgnait vers la jeunesse, qu'elle n'avait d'yeux que pour eux et même si Champoussin, jeune pousse de champion, fut le premier à se déclarer, la Faun avait fait son choix et ouvrait déjà les bras en attendant Gaudu. 24 ans pour le premier, 21 pour le deuxième et elle n'était pas peu fière de ce succès, ne serait-ce que pour rendre envieuse sa voisine qui n'avait pas perdu une miette de ce festin juvénile. La Royal Bernard Drôme Classic, jalouse du samedi réussi de sa soeur devenue rivale, voulu en ce dimanche s'offrir un nouvel amoureux plus jeune encore que celui de sa siamoise pour montrer qui est la plus ravissante des deux. Mais roue dans la roue, la Faun jurait qu'on ne lui disputerait pas son David. Qu'importe ! Elle en trouverait un plus méritant et un plus jeune, et si la Drôme Classic ne proposait pas l'enfer, elle avait choisi une épreuve tout aussi redoutable, passage obligé pour avoir le droit d'être désirée, il s'agissait de murs à franchir, celui d'Allex et celui d'Eurre, comme deux défis proposés aux prétendants déclarés : Faire oublier Allex (Certainement un ex) et ne pas manquer l'Eurre (pour arriver à la bonne). On le sait le jeu de la séduction est une affaire de tact et aussi de stratégie.

Puisque les équipes de soupirants avaient compris cette ambition affichée des deux soeurs siamoises d'éblouir la jeunesse, ils mirent tout en oeuvre pour présenter le plus bleu d'entre eux et c'est une bande de loups (Encore et déjà eux) qui désignèrent le plus jeune pour lui offrir cette jolie conquête Drômoise en pamoison. Un joli cadeau qu'ils firent à Andréa Bagioli de la Wolf pack devenu l'élu de 22 ans arrivé juste à l'Eurre, sans contestation et sans challengeur. Voilà de quoi s'est constitué ce week-end de jouvence dans l'Ardèche et dans la Drôme, nouvelle étape d'une saison des amours qui s'écrit jour après jour sur les terres Françaises devenues aguicheuses internationales pour tous les courtisans insatiables de la planète cycliste.

De Marc FAYET, comédien, auteur dramatique et metteur en scène français

Chrono En Bref
Vidéos

0:28
Bergerac 30 novembre 2019
Remise des Trophées UNCP et de la Coupe de France FDJ

1:18
Sur la route, respectons-nous !
Sécurité routière cyclisme professionnel

0:37
Isabelle Gélinas
Tête en l'air

0:35
Yvan Le Bolloch
La route est à nous

0:48
Francis Perrin
Rouge de confusion

0:35
Laurent Jalabert
Tête en l'air

0:36
Isabelle Gélinas
Téléfonmania

0:38
Gérard Holtz
Stop ou encore

0:36
Isabelle Gélinas
Gardons nos distances

0:35
Lorant Deutsch
Gardons nos distances

0:37
Jean-Christophe Péraud
Stop ou encore

0:35
Tony Gallopin
La route est à nous

0:34
Pierre Rolland
Tête en l'air

0:46
Nacer Bouhanni
Rouge de confusion

0:34
Samuel Dumoulin
Téléfonmania

0:36
Thomas Voeckler
Gardons nos distances

0:37
Isabelle Gélinas
Stop ou encore