UNCP UNCP
L'UNCP est le syndicat professionnel des coureurs cyclistes français.
Créé il y a plus de 60 ans, il a pour vocation la représentation des coureurs et la défense de leurs intérêts collectifs et individuels.
contact@uncp.net . Comité Directeur . UNCP B.P 36 – 38352 LA TOUR DU PIN

Sur la route Respectons nous! Campagne UNCP 2017


Bientôt la 2ème Remise des Trophées UNCP qui aura lieu à Bergerac le 27 novembre 2021 lors de la Soirée de gala.


Julian Alaphilippe sacré Champion du monde pour la 2ème fois en 2021
Photo JCC-UNCP

  • Route Pro Photo Bruno Bade
  • Route d’Occitanie 2020 Photo Bruno Bade
  • Tro Bro Leon 2019 Photo Bruno Bade
  • Paris Camembert 2020 Photo Bruno Bade
  • Championnat d’Europe Photo Bruno Bade
  • Championnats du Monde de Cyclisme sur Route 2020Imola : Phénoménal Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quick Step), Champion du Monde 2020 (photo : P.Pichon)
  • Championnats du Monde de Cyclisme sur Route 2020Imola : Un Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quick Step) extraordinaire décroche le maillot arc-en-ciel (photo : P.Pichon)
jquery slider by WOWSlider.com v7.6

Le Miroir du Cyclisme Marc Fayet


Il faut bien nommer les choses lorsqu'elles sont bien nommées. L'événement s'est produit Mardi 24 Novembre à Paris, au restaurant Miroir où un échantillon très représentatif du cyclisme français s'est réuni aux environs de 20h. Le nom de l'établissement était déjà tout un symbole pour ceux d'une génération comme la mienne qui ont grandi avec la célèbre et historique revue. Nous avons encore l'odeur et la texture si particulière de ce magazine aux dimensions inhabituelles et grâce auquel nous avions chaque fois l'impression d'entrer dans un monde exclusif dont nous partagions l'intimité et les éclats. C'est donc dans cet établissement baptisé Miroir, reflet du bon goût et de la convivialité, qu'on pouvait ce soir-là y retrouver un panel très représentatif de l'univers cycliste actuel. Il y avait des journalistes, des managers, des coureurs, un cuisinier, sa femme, ses employés, des comédiens, des amoureux, des passionnés et leurs enfants… Tous s'étaient donnés rendez-vous rue des martyrs, bien nommée elle aussi, car notre sport a eu son lot de sacrifiés tout au long de son histoire, mais le thème de la soirée était bien plus encourageant et fédérateur, il s'agissait de sécurité et d'avenir. Il s'agissait surtout de fêter cette campagne de sensibilisation initiée par l'UNCP et qui fut largement diffusée sur France télévision lors du dernier tour de France. C'est par la voix de Pascal Chanteur, très bien nommé pareillement, dans ce quartier de Montmartre où semble être née la chanson, par sa voie également, lui qui s'engage et défend les droits et les valeurs de son sport épaulé par son équipe sensationnelle, que tout ce petit monde s'est mélangé pour partager le plaisir d'être là vivants à cet instant, si peu éloigné d'un Vendredi 13 que les superstitieux ne cesseront plus jamais de se méfier, jour maudit. Mais en Cyclisme comme partout, l'essentiel après la chute est toujours de remonter sur le vélo, sans trop réfléchir, sans se laisser gagner par le doute et l'abattement. Vous dire que la révolution du cyclisme était en marche dans ce restaurant entre 20h et minuit serait mensonger mais des choses ont été dites, des points de vue ont été échangés, des projets dessinés, des espoirs caressés, des luttes promises. Il est bon parfois de provoquer ces moments débarrassés de toutes les contraintes habituelles, il est nécessaire de susciter ces instants précieux de convivialité où aucun intérêt personnel n'est en jeu, ne reste que le bonheur de partager et de s'intéresser à l'autre pour recréer ce lien qui rompt trop souvent lorsque la saison débute. Alors il est vrai que nous avons bien bu et bien mangé, et c'était aussi le but, il ne faut pas s'en cacher car cela fait partie de l'échange. Pour ceux qui n'ont pu y être sachez qu'on a parlé de vous, que vous demeurez le centre de nos préoccupations et le cœur de nos ambitions. Si par hasard vos chemins vous conduisent dans ce pittoresque 18ème arrondissement parisien, poussez donc la porte du 94 rue des martyrs, vous y serez toujours bien accueilli car rien de tel qu'un Miroir à Franchir pour découvrir sa vérité et celle de tous ceux qui ne craignent pas de regarder les choses en face car face à nous c'est toujours l'espoir qui se profile.




Le Miroir du Cyclisme Marc Fayet


Il faut bien nommer les choses lorsqu'elles sont bien nommées. L'événement s'est produit Mardi 24 Novembre à Paris, au restaurant Miroir où un échantillon très représentatif du cyclisme français s'est réuni aux environs de 20h. Le nom de l'établissement était déjà tout un symbole pour ceux d'une génération comme la mienne qui ont grandi avec la célèbre et historique revue. Nous avons encore l'odeur et la texture si particulière de ce magazine aux dimensions inhabituelles et grâce auquel nous avions chaque fois l'impression d'entrer dans un monde exclusif dont nous partagions l'intimité et les éclats. C'est donc dans cet établissement baptisé Miroir, reflet du bon goût et de la convivialité, qu'on pouvait ce soir-là y retrouver un panel très représentatif de l'univers cycliste actuel. Il y avait des journalistes, des managers, des coureurs, un cuisinier, sa femme, ses employés, des comédiens, des amoureux, des passionnés et leurs enfants… Tous s'étaient donnés rendez-vous rue des martyrs, bien nommée elle aussi, car notre sport a eu son lot de sacrifiés tout au long de son histoire, mais le thème de la soirée était bien plus encourageant et fédérateur, il s'agissait de sécurité et d'avenir. Il s'agissait surtout de fêter cette campagne de sensibilisation initiée par l'UNCP et qui fut largement diffusée sur France télévision lors du dernier tour de France. C'est par la voix de Pascal Chanteur, très bien nommé pareillement, dans ce quartier de Montmartre où semble être née la chanson, par sa voie également, lui qui s'engage et défend les droits et les valeurs de son sport épaulé par son équipe sensationnelle, que tout ce petit monde s'est mélangé pour partager le plaisir d'être là vivants à cet instant, si peu éloigné d'un Vendredi 13 que les superstitieux ne cesseront plus jamais de se méfier, jour maudit. Mais en Cyclisme comme partout, l'essentiel après la chute est toujours de remonter sur le vélo, sans trop réfléchir, sans se laisser gagner par le doute et l'abattement. Vous dire que la révolution du cyclisme était en marche dans ce restaurant entre 20h et minuit serait mensonger mais des choses ont été dites, des points de vue ont été échangés, des projets dessinés, des espoirs caressés, des luttes promises. Il est bon parfois de provoquer ces moments débarrassés de toutes les contraintes habituelles, il est nécessaire de susciter ces instants précieux de convivialité où aucun intérêt personnel n'est en jeu, ne reste que le bonheur de partager et de s'intéresser à l'autre pour recréer ce lien qui rompt trop souvent lorsque la saison débute. Alors il est vrai que nous avons bien bu et bien mangé, et c'était aussi le but, il ne faut pas s'en cacher car cela fait partie de l'échange. Pour ceux qui n'ont pu y être sachez qu'on a parlé de vous, que vous demeurez le centre de nos préoccupations et le cœur de nos ambitions. Si par hasard vos chemins vous conduisent dans ce pittoresque 18ème arrondissement parisien, poussez donc la porte du 94 rue des martyrs, vous y serez toujours bien accueilli car rien de tel qu'un Miroir à Franchir pour découvrir sa vérité et celle de tous ceux qui ne craignent pas de regarder les choses en face car face à nous c'est toujours l'espoir qui se profile.



 


Couleurs UNCP
commandez en ligne sur www.bjorka.fr
le maillot et le cuissard portés par tous les professionnels