UNCP UNCP
L'UNCP est le syndicat professionnel des coureurs cyclistes français.
Créé il y a plus de 60 ans, il a pour vocation la représentation des coureurs et la défense de leurs intérêts collectifs et individuels.
contact@uncp.net . Comité Directeur . UNCP B.P 36 – 38352 LA TOUR DU PIN

Sur la route Respectons nous! Campagne UNCP 2017


Bientôt la 2ème Remise des Trophées UNCP qui aura lieu à Bergerac le 27 novembre 2021 lors de la Soirée de gala.


Julian Alaphilippe sacré Champion du monde pour la 2ème fois en 2021
Photo JCC-UNCP

  • Route Pro Photo Bruno Bade
  • Route d’Occitanie 2020 Photo Bruno Bade
  • Tro Bro Leon 2019 Photo Bruno Bade
  • Paris Camembert 2020 Photo Bruno Bade
  • Championnat d’Europe Photo Bruno Bade
  • Championnats du Monde de Cyclisme sur Route 2020Imola : Phénoménal Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quick Step), Champion du Monde 2020 (photo : P.Pichon)
  • Championnats du Monde de Cyclisme sur Route 2020Imola : Un Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quick Step) extraordinaire décroche le maillot arc-en-ciel (photo : P.Pichon)
jquery slider by WOWSlider.com v7.6

Le cyclisme français en grand danger

Par la voix de leur syndicat professionnel, l’UNCP, les coureurs cyclistes professionnels français interpellent le Ministère des Sports et le Ministère de l’Intérieur à propos des mesures sanitaires inappropriées qui mettent en péril la pratique de leur sport, hypothéquant son avenir, peut-être même sa survie.

Par la voix du Syndicat des coureurs (UNCP) les coureurs professionnels français tiennent à faire part de leur immense inquiétude et surtout de leur colère concernant l’incohérence des décisions et dispositions prises pour leur sport qui mettent en péril la totalité de la filière depuis les catégories « Jeunes » jusqu’aux plus grandes épreuves professionnelles sur route. Ils s’insurgent et veulent interpeller les Ministères concernés sur les deux points cruciaux suivant :

- En imposant un nombre de participants réduit des catégories jeunes et amateurs (50 participants maximum) c’est une double peine imposée car elle empêche un grand nombre de jeunes compétiteurs de faire leurs armes en courses et dissuade bon nombre d’organisateurs de les mettre sur pied.

- En interdisant aux organisateurs d’épreuves professionnelles sur route d’accueillir le public sur la ligne d’arrivée ou en les autorisant dans des conditions inapplicables (tribunes assises avec 35% d’occupation) c’est les contraindre à un coût supplémentaire qu’aucun ne peut supporter et c’est leur imposer une mesure en contradiction avec leur vocation, car la compétition sur route est inscrite dans l’espace public et ne répond en rien aux règles des lieux clos comme les stades.

Le cyclisme représente 3000 épreuves organisées sur notre sol toutes catégories confondues, il n’a jamais eu à déplorer un seul cluster durant toute la saison écoulée et il a été absolument respectueux des règles. Mais en raison de ces nouvelles contraintes, qui sont devenues aujourd’hui de véritables obstructions à sa pratique, il est à craindre que toute une génération de coureurs cyclistes n’ayant eu aucune compétition, soit stoppée dans sa progression et, par conséquence, ne pourra être en mesure de prétendre accéder aux catégories supérieures.

Cette situation fera que toute une génération de coureurs, hommes et femmes, sera dans l’incapacité d’accéder au niveau professionnel et donc de répondre aux futurs objectifs prioritaires que sont en premier lieu les Jeux Olympiques de Paris 2024, mais aussi les grands rendez-vous internationaux à venir où les Français ont toujours brillé.

C’est avec fermeté qu’ils demandent par la présente que des mesures, tenant compte des spécificités de leur sport, soient prises de manière urgente pour sauver ce qui peut encore l’être et éviter à leur sport d’être sacrifié en raison du traitement totalement inapproprié qui lui est imposé.

Ainsi
Ils demandent :

- que les accès aux aires d’arrivée soient autorisés sans limites.
- que le nombre d’engagés sur les épreuves pour amateurs ne soient pas restreint.
- que le Ministère des Sports et le Ministère de l’Intérieur manifestent enfin pour le sport cycliste un soutien franc et entier.

Pascal CHANTEUR
Président UNCP
Au nom des coureurs professionnels et représentant l’ensemble du peloton français :
Julian ALAPHILIPPE - Romain BARDET – Warren BARGUIL – Julien BERNARD – Rémi CAVAGNA – Bryan COQUARD – Benoit COSNEFROY – Arnaud DEMARE – David GAUDU – Christophe LAPORTE – Pierre LATOUR – Thibault PINOT – Pierre ROLLAND – Anthony TURGIS




Le cyclisme français en grand danger

Par la voix de leur syndicat professionnel, l’UNCP, les coureurs cyclistes professionnels français interpellent le Ministère des Sports et le Ministère de l’Intérieur à propos des mesures sanitaires inappropriées qui mettent en péril la pratique de leur sport, hypothéquant son avenir, peut-être même sa survie.

Par la voix du Syndicat des coureurs (UNCP) les coureurs professionnels français tiennent à faire part de leur immense inquiétude et surtout de leur colère concernant l’incohérence des décisions et dispositions prises pour leur sport qui mettent en péril la totalité de la filière depuis les catégories « Jeunes » jusqu’aux plus grandes épreuves professionnelles sur route. Ils s’insurgent et veulent interpeller les Ministères concernés sur les deux points cruciaux suivant :

- En imposant un nombre de participants réduit des catégories jeunes et amateurs (50 participants maximum) c’est une double peine imposée car elle empêche un grand nombre de jeunes compétiteurs de faire leurs armes en courses et dissuade bon nombre d’organisateurs de les mettre sur pied.

- En interdisant aux organisateurs d’épreuves professionnelles sur route d’accueillir le public sur la ligne d’arrivée ou en les autorisant dans des conditions inapplicables (tribunes assises avec 35% d’occupation) c’est les contraindre à un coût supplémentaire qu’aucun ne peut supporter et c’est leur imposer une mesure en contradiction avec leur vocation, car la compétition sur route est inscrite dans l’espace public et ne répond en rien aux règles des lieux clos comme les stades.

Le cyclisme représente 3000 épreuves organisées sur notre sol toutes catégories confondues, il n’a jamais eu à déplorer un seul cluster durant toute la saison écoulée et il a été absolument respectueux des règles. Mais en raison de ces nouvelles contraintes, qui sont devenues aujourd’hui de véritables obstructions à sa pratique, il est à craindre que toute une génération de coureurs cyclistes n’ayant eu aucune compétition, soit stoppée dans sa progression et, par conséquence, ne pourra être en mesure de prétendre accéder aux catégories supérieures.

Cette situation fera que toute une génération de coureurs, hommes et femmes, sera dans l’incapacité d’accéder au niveau professionnel et donc de répondre aux futurs objectifs prioritaires que sont en premier lieu les Jeux Olympiques de Paris 2024, mais aussi les grands rendez-vous internationaux à venir où les Français ont toujours brillé.

C’est avec fermeté qu’ils demandent par la présente que des mesures, tenant compte des spécificités de leur sport, soient prises de manière urgente pour sauver ce qui peut encore l’être et éviter à leur sport d’être sacrifié en raison du traitement totalement inapproprié qui lui est imposé.

Ainsi
Ils demandent :

- que les accès aux aires d’arrivée soient autorisés sans limites.
- que le nombre d’engagés sur les épreuves pour amateurs ne soient pas restreint.
- que le Ministère des Sports et le Ministère de l’Intérieur manifestent enfin pour le sport cycliste un soutien franc et entier.

Pascal CHANTEUR
Président UNCP
Au nom des coureurs professionnels et représentant l’ensemble du peloton français :
Julian ALAPHILIPPE - Romain BARDET – Warren BARGUIL – Julien BERNARD – Rémi CAVAGNA – Bryan COQUARD – Benoit COSNEFROY – Arnaud DEMARE – David GAUDU – Christophe LAPORTE – Pierre LATOUR – Thibault PINOT – Pierre ROLLAND – Anthony TURGIS



 


Couleurs UNCP
commandez en ligne sur www.bjorka.fr
le maillot et le cuissard portés par tous les professionnels