UNCP UNCP
L'UNCP est le syndicat professionnel des coureurs cyclistes français.
Créé il y a plus de 60 ans, il a pour vocation la représentation des coureurs et la défense de leurs intérêts collectifs et individuels.
contact@uncp.net . Comité Directeur . UNCP B.P 36 – 38352 LA TOUR DU PIN

Sur la route Respectons nous! Campagne UNCP 2017

  • Route Pro Photo Bruno Bade
  • Route d’Occitanie 2020 Photo Bruno Bade
  • Tro Bro Leon 2019 Photo Bruno Bade
  • Paris Camembert 2020 Photo Bruno Bade
  • Championnat d’Europe Photo Bruno Bade
  • Championnats du Monde de Cyclisme sur Route 2020Imola : Phénoménal Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quick Step), Champion du Monde 2020 (photo : P.Pichon)
  • Championnats du Monde de Cyclisme sur Route 2020Imola : Un Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quick Step) extraordinaire décroche le maillot arc-en-ciel (photo : P.Pichon)
jquery slider by WOWSlider.com v7.6

Le billet de Marc FAYET : Portes drapeaux

L'UNCP a 50 ans et va bientôt les célébrer dans l'allégresse. Le Rendez-vous aura lieu au mois de Juin en plein championnat de France afin de symboliquement montrer son engagement auprès des coureurs de France qui depuis un demi-siècle ont tous crus qu'ils pourraient être celui-là. Mais il n'y a pas de règles car si parfois c'est l'homme qu'on attendait, c'est encore plus souvent celui qu'on n'attendait pas. La meilleure preuve ? Jacques Anquetil n'a jamais été Champion de France Professionnel sur route alors que Poulidor, si. Vous en voulez encore ? Cyrille Guimard aux dizaines de victoires à son actif n'a jamais obtenu celle-là alors que Roland Berland n'a gagné que celle-ci… Deux fois. François Simon fut le seul de sa dynastie à l'emporter alors que Philippe Louviot l'emporta 56 ans après son grand père. Et puis la victoire de Serge Beucherie qui s'étonna lui-même, celle de Ludovic Capelle qui étonna ses médecins, qui lui avaient promis une hanche en plastique, les victoires coup sur coup des deux Marseillais Sibille et Tinazzi qui étonnèrent même les cigales… etc…  Quand on y réfléchit un peu, c'est la magie de ces journées où espoirs, Juniors, femmes et hommes, tous vont titiller la gloire au milieu de leurs congénères qu'à juste titre ils traiteront comme leur égal. Egal parce que Français comme eux, égal parce que c'est le même rêve qu'ils auront faits la nuit précédente, et si on pouvait faire un montage de ces images nocturnes, ce serait près de 200 arrivées les bras en l'air qu'on comptabiliserait, déjà ceints du maillot tricolore… Et puis tiens ! Vous pourriez rajouter une 201ème image, parce que moi aussi j'aurais fait le même rêve pour cette journée où tout peut arriver. Il n'y a rien de plus beau que le maillot de champion de France, ''Le Drapeau'' comme l'appelle Marc Madiot, et si on se trouvait à faire un vœu en nous assurant qu'il serait exaucé ce serait celui-là, car c'est un maillot qu'on porte une année durant et qui même chez les plus ignorants sera immanquablement identifié, alors qu'un maillot de champion du monde ! C'est déjà un truc de spécialiste. En effet je ne suis pas sûr qu'en traversant Mortagne au Perche les gens se retourneraient en voyant passer le coureur, alors qu'en bleu blanc rouge, le fond de patriotisme qui demeure en chacun de nous, permettra au moindre badaud, ignorant de la chose cycliste, de comprendre à la seconde que c'est bien le Champion des Français qui survole l'asphalte de la rue des quinze fusillés. 

L'avant dernier Week-end de Juin sur les routes du Finistère Nord planeront les fantômes de cinquante années de combat sportif et administratif, juridique et diététique, éthique et Mythique. Les histoires se rejoindront pour réussir cette fête qui sera celle de tous ceux qui ont offert un morceau de leur vie au vélo, j'espère qu'elle leur rendra bien.      

Marc Fayet 
Avril 2013


Le billet de Marc FAYET : Portes drapeaux

L'UNCP a 50 ans et va bientôt les célébrer dans l'allégresse. Le Rendez-vous aura lieu au mois de Juin en plein championnat de France afin de symboliquement montrer son engagement auprès des coureurs de France qui depuis un demi-siècle ont tous crus qu'ils pourraient être celui-là. Mais il n'y a pas de règles car si parfois c'est l'homme qu'on attendait, c'est encore plus souvent celui qu'on n'attendait pas. La meilleure preuve ? Jacques Anquetil n'a jamais été Champion de France Professionnel sur route alors que Poulidor, si. Vous en voulez encore ? Cyrille Guimard aux dizaines de victoires à son actif n'a jamais obtenu celle-là alors que Roland Berland n'a gagné que celle-ci… Deux fois. François Simon fut le seul de sa dynastie à l'emporter alors que Philippe Louviot l'emporta 56 ans après son grand père. Et puis la victoire de Serge Beucherie qui s'étonna lui-même, celle de Ludovic Capelle qui étonna ses médecins, qui lui avaient promis une hanche en plastique, les victoires coup sur coup des deux Marseillais Sibille et Tinazzi qui étonnèrent même les cigales… etc…  Quand on y réfléchit un peu, c'est la magie de ces journées où espoirs, Juniors, femmes et hommes, tous vont titiller la gloire au milieu de leurs congénères qu'à juste titre ils traiteront comme leur égal. Egal parce que Français comme eux, égal parce que c'est le même rêve qu'ils auront faits la nuit précédente, et si on pouvait faire un montage de ces images nocturnes, ce serait près de 200 arrivées les bras en l'air qu'on comptabiliserait, déjà ceints du maillot tricolore… Et puis tiens ! Vous pourriez rajouter une 201ème image, parce que moi aussi j'aurais fait le même rêve pour cette journée où tout peut arriver. Il n'y a rien de plus beau que le maillot de champion de France, ''Le Drapeau'' comme l'appelle Marc Madiot, et si on se trouvait à faire un vœu en nous assurant qu'il serait exaucé ce serait celui-là, car c'est un maillot qu'on porte une année durant et qui même chez les plus ignorants sera immanquablement identifié, alors qu'un maillot de champion du monde ! C'est déjà un truc de spécialiste. En effet je ne suis pas sûr qu'en traversant Mortagne au Perche les gens se retourneraient en voyant passer le coureur, alors qu'en bleu blanc rouge, le fond de patriotisme qui demeure en chacun de nous, permettra au moindre badaud, ignorant de la chose cycliste, de comprendre à la seconde que c'est bien le Champion des Français qui survole l'asphalte de la rue des quinze fusillés. 

L'avant dernier Week-end de Juin sur les routes du Finistère Nord planeront les fantômes de cinquante années de combat sportif et administratif, juridique et diététique, éthique et Mythique. Les histoires se rejoindront pour réussir cette fête qui sera celle de tous ceux qui ont offert un morceau de leur vie au vélo, j'espère qu'elle leur rendra bien.      

Marc Fayet 
Avril 2013

 


Couleurs UNCP
commandez en ligne sur www.bjorka.fr
le maillot et le cuissard portés par tous les professionnels