UNCP UNCP
L'UNCP est le syndicat professionnel des coureurs cyclistes français.
Créé il y a plus de 60 ans, il a pour vocation la représentation des coureurs et la défense de leurs intérêts collectifs et individuels.
contact@uncp.net . Comité Directeur . UNCP B.P 36 – 38352 LA TOUR DU PIN

Sur la route Respectons nous! Campagne UNCP 2017

Revivez la soirée de remise des Trophées UNCP Officiel 2ème édition !
Samedi 27 novembre à Bergerac, REDIFFUSION de plus de 2H de DIRECT, ci-dessous.
  • Route Pro Photo Bruno Bade
  • Route d’Occitanie 2020 Photo Bruno Bade
  • Tro Bro Leon 2019 Photo Bruno Bade
  • Paris Camembert 2020 Photo Bruno Bade
  • Championnat d’Europe Photo Bruno Bade
  • Championnats du Monde de Cyclisme sur Route 2020Imola : Phénoménal Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quick Step), Champion du Monde 2020 (photo : P.Pichon)
  • Championnats du Monde de Cyclisme sur Route 2020Imola : Un Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quick Step) extraordinaire décroche le maillot arc-en-ciel (photo : P.Pichon)
jquery slider by WOWSlider.com v7.6

Le regard et la plume de Marc Fayet

Paris-Camembert. Quand DG, PLP et GB font une OPA sur l'AOP


Tout a commencé l'année dernière lorsqu'un coureur licencié en Rhône Alpes est venu l'emporter en Normandie. Ce garçon s'est alors empressé de faire courir le bruit auprès de quelques collègues régionaux en ces termes « J'ai remporté une épreuve dans le calvados, où ils s'imaginent posséder le roi des fromages. Je vous propose d'y retourner cette année pour leur montrer de quel lait on se chauffe ! ». On le sait, depuis la constitution des nouvelles régions de France et qui a bouleversé certaines convictions territoriales, beaucoup ont eu à cœur de valoriser leur identité nouvelle et d'en prouver les particularités, fussent-elles fromagères. C'est dans cet esprit que Dorian Godon qui n'est pas une pâte molle s'est présenté de nouveau à Pont Audemer en compagnie de Geoffrey Bouchard qui après n'avoir fait qu'une bouchée des mozzarella décorant son maillot Italien, avait hâte de prouver qu'il pouvait avaler des montagnes grâce à un fort Emmental car il était désormais un grimpeur sur lequel on devait Comté. Un autre garçon, pourtant dans une équipe adverse, Pierre-Luc Périchon, qui n'est pas un bleu de Bresse, et avait déjà collecté dans son réfrigérateur quelques kilos de Camembert à l'occasion d'une ancienne victoire sur ces terres Normandes, eut tout autant envie de retrouver les saveurs crémeuses de Livarot mais en assumant lui aussi sa naissance Rhône Alpine pour compléter ce trio de licenciés qui n'est pas composé de chèvres. Abondance de Tomes ne nuit pas et ils vinrent compléter un joli plateau qui avait aussi un Goût d'ailleurs. Ainsi les trois compères qui étaient dans une Fourme d'Ambert, démontrèrent bien tôt quelles étaient leurs ambitions et qu'ils étaient Beaufort et dans une journée favorable. On le sait ces trois champions ne font pas partie des gros Salers du peloton, mais ils en représentent la force vive, forts en matière grâce, car ils ont en commun aisance et puissance, doux au Palais et sur leur Cantal soi. Très rapidement, les trois Campalou ne laissèrent à personne l'honneur de se montrer à l'avant pour humer les parfums de la liberté au milieu des foins coupés, faisant appels à leurs protecteurs, Saint Nectaire et Saint Marcellin pour mener les trois affûtés sur la ligne blanche aussi blanche qu'un Pavé d'Affinois.

Alors bien sûr ils la jouèrent fines et envisagèrent d'effectuer une sorte de raclette pour tout rafler, sûrs d'eux, sans chevrotin et sans picodon dans les jambes, quand l'acide lactique bout sans déborder, ou seulement sur la ligne car il faut bien qu'il y ait un gagnant. C'est le Morbier entre les dents que PLP et DG arrivés à Livarot se disputèrent le sprint final, GB arrivé peu après les a rejoints sur la boîte à Camembert. Ainsi leur projet était concrétisé et ces trois fondus appartenant à la région AURA, démontrèrent qu'ils en avaient une pour effectuer avec succès leur OPA sur les AOP… Et sans être râpés.

De Marc FAYET, comédien, auteur dramatique et metteur en scène français


Le regard et la plume de Marc Fayet

Paris-Camembert. Quand DG, PLP et GB font une OPA sur l'AOP


Tout a commencé l'année dernière lorsqu'un coureur licencié en Rhône Alpes est venu l'emporter en Normandie. Ce garçon s'est alors empressé de faire courir le bruit auprès de quelques collègues régionaux en ces termes « J'ai remporté une épreuve dans le calvados, où ils s'imaginent posséder le roi des fromages. Je vous propose d'y retourner cette année pour leur montrer de quel lait on se chauffe ! ». On le sait, depuis la constitution des nouvelles régions de France et qui a bouleversé certaines convictions territoriales, beaucoup ont eu à cœur de valoriser leur identité nouvelle et d'en prouver les particularités, fussent-elles fromagères. C'est dans cet esprit que Dorian Godon qui n'est pas une pâte molle s'est présenté de nouveau à Pont Audemer en compagnie de Geoffrey Bouchard qui après n'avoir fait qu'une bouchée des mozzarella décorant son maillot Italien, avait hâte de prouver qu'il pouvait avaler des montagnes grâce à un fort Emmental car il était désormais un grimpeur sur lequel on devait Comté. Un autre garçon, pourtant dans une équipe adverse, Pierre-Luc Périchon, qui n'est pas un bleu de Bresse, et avait déjà collecté dans son réfrigérateur quelques kilos de Camembert à l'occasion d'une ancienne victoire sur ces terres Normandes, eut tout autant envie de retrouver les saveurs crémeuses de Livarot mais en assumant lui aussi sa naissance Rhône Alpine pour compléter ce trio de licenciés qui n'est pas composé de chèvres. Abondance de Tomes ne nuit pas et ils vinrent compléter un joli plateau qui avait aussi un Goût d'ailleurs. Ainsi les trois compères qui étaient dans une Fourme d'Ambert, démontrèrent bien tôt quelles étaient leurs ambitions et qu'ils étaient Beaufort et dans une journée favorable. On le sait ces trois champions ne font pas partie des gros Salers du peloton, mais ils en représentent la force vive, forts en matière grâce, car ils ont en commun aisance et puissance, doux au Palais et sur leur Cantal soi. Très rapidement, les trois Campalou ne laissèrent à personne l'honneur de se montrer à l'avant pour humer les parfums de la liberté au milieu des foins coupés, faisant appels à leurs protecteurs, Saint Nectaire et Saint Marcellin pour mener les trois affûtés sur la ligne blanche aussi blanche qu'un Pavé d'Affinois.

Alors bien sûr ils la jouèrent fines et envisagèrent d'effectuer une sorte de raclette pour tout rafler, sûrs d'eux, sans chevrotin et sans picodon dans les jambes, quand l'acide lactique bout sans déborder, ou seulement sur la ligne car il faut bien qu'il y ait un gagnant. C'est le Morbier entre les dents que PLP et DG arrivés à Livarot se disputèrent le sprint final, GB arrivé peu après les a rejoints sur la boîte à Camembert. Ainsi leur projet était concrétisé et ces trois fondus appartenant à la région AURA, démontrèrent qu'ils en avaient une pour effectuer avec succès leur OPA sur les AOP… Et sans être râpés.

De Marc FAYET, comédien, auteur dramatique et metteur en scène français

 


Couleurs UNCP
commandez en ligne sur www.bjorka.fr
le maillot et le cuissard portés par tous les professionnels